HAND’TERVIEW #18 : Aimée EICH

  • Peux-tu te présenter ?

Aimée EICH, 53 ans et maman de 3 grands garçons

  • Quelle est ta fonction au club ?

Après avoir créé l’équipe séniors féminines au sein de la section de Rougemont voilà maintenant plusieurs années, j’ai été joueuse, entraineuse et présidente. Depuis 2 ans, j’ai levé le pied en tant que joueuse et entraineuse pour ne garder que la fonction de présidente.

  • Depuis combien d’années t’investis-tu au club ?

Comme on pourrait le dire, je suis née avec un ballon de hand dans les mains et c’est tout naturellement que lorsque je me suis installée à Rougement en 1998, je me suis investie dans ce club aux côtés de la célèbre famille Delerce, en prenant en charge les équipes jeunes féminines.

Lorsque l’envie de rejouer m’est venue, j’ai créé une équipe de séniors féminines dans laquelle j’entrainais et jouais en même temps, dans l’attente d’avoir un entraineur. Aussi, lorsque ce fut le cas, j’ai eu le plaisir de continuer à jouer et de m’occuper des équipes jeunes depuis l’école de hand jusqu’au moins de 18 ans.

Roland Delerce ayant pris sa retraite, j’ai eu l’immense responsabilité de poursuivre son œuvre, et par la suite de travailler de concert avec mes homologues présidents des clubs de Baume les Dames et Pays de Clerval, afin de garder une dynamique handballistique dans le secteur. C’est alors que nous avons réfléchi à une fusion des clubs regroupant les secteurs de Baume les Dames/Pays de Clerval/Rougemont/L’Isle sur le Doubs.

Le DCHB naît le 14 juillet 2012 et montre que lorsque des personnes intelligentes se retrouvent et partagent les mêmes ambitions, tout est possible !!! Mes homologues me font confiance et, à l’époque, me confient les reines de ce nouveau club, constitué alors d’un peu plus de 340 licenciés, devenant ainsi l’un des plus gros clubs francs-comtois.

  • Qu’est ce qui t’a donné envie de t’investir et qu’est-ce qui te plaît là-dedans ?

La passion a toujours été ce qui a guidé mes choix, à la fois en tant que joueuse, entraineuse ou dirigeante et ce sera toujours mon leitmotiv car il permet de s’investir sans compter, de donner sans attendre rien en retour, bref tout simplement de communiquer sa passion et de donner envie aux autres de vous suivre.

  • Un rituel d’avant match ?

A l’époque où je jouais, c’était comme le disait une amie de jeu que je ne citerai pas, « avoir le masque », c’est-à-dire rentrer dans son match et faire abstraction de tout autour de soi.

  • Un mot pour les licenciés ?

Le DCHB s’est construit au fur et à mesure de son histoire et a aussi beaucoup appris de ses anciennes et ses anciens. L’objectif de départ, qui était d’être un grand club, tout en gardant l’esprit de famille, doit être celui qui amine chacune et chacun d’entre nous. L’entraide, la bienveillance doivent guider l’ensemble de nos licenciés, et faire en sorte que dans nos gymnases, cette franche camaraderie donne envie de nous rejoindre.

  • Bière ou Pastis ? 😉

Ni l’un ni l’autre, ce sera COCA ZERO SVP 😊

HAND’TERVIEW #17 : Nadia LEMMOU

  • Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Nadia, j’ai 45 ans.

  • Quelle est ta fonction au club ?

Je suis dirigeante et je me rends disponible pour les autres dirigeants, lorsqu’ils ne sont pas disponibles pour coacher leurs équipes. Je fais également partie du bureau de Clerval.

  • Depuis combien d’années t’investis-tu au club ?

J’ai commencé par m’investir dans le handball avant la fusion. J’ai créé avec Lionel Migliaccio, le club de Clerval, j’avais 19 ans. J’ai fait un gros break puis, je suis revenue après la fusion, en même temps que ma fille Lola, qui elle, fait du hand au DCHB depuis qu’elle a 6 ans. J’ai coaché son équipe jusqu’à ce qu’elle soit en U18. Je travaille un week-end sur deux et ça devient compliqué d’allier travail et hand.

  • Qu’est ce qui t’a donné envie de t’investir et qu’est-ce qui te plaît dans le coaching ?

Lorsque je coache une équipe, j’adore être aux premières loges pour vivre le match. Je suis une compétitrice dans l’âme… Et j’ai du mal à me taire… Parfois je devrais 😂 j’aime échanger avec les joueuses et leur donner l’envie de gagner.

  • Un rituel d’avant match ?

Je me frotte les mains pour me les réchauffer…. Truc débile mais le stress me glace le sang.

  • Un mot pour les licenciés ?

Un match ça ne se joue pas…Ça se gagne !! Mince c’est du foot ça 😱

  • Bière ou Pastis ? 😉

Bière sans alcool bien évidemment 🤪

HAND’TERVIEW #16 : Gilles et Savannah DEMARQUE

  • Pouvez-vous vous présenter ?

Salut tout le monde !


G : Moi c’est Tete pour les anciens, Gilles ou Gillou pour les plus jeunes. J’ai 56 ans !
S : Je suis Savannah, Sav pour certains et j’ai 22 ans. 

  • Quelle est votre fonction au club ?

G : Alors moi je suis coach, plus précisément coach d’équipe féminine ! J’ai toujours préféré accompagner les équipes féminines car pour moi le handball féminin est plus technique que le handball masculin ! Plus difficile parfois dans le caractère mais plus intéressant dans la technicité.

S : Moi je suis joueuse, à l’aile droite exclusivement (en tant que gauchère) en séniors C et aussi parfois supportrice

S + G : Et bien sûr nous sommes toujours fidèles à la troisième mi-temps 😉

  • Depuis combien de temps vous investissez-vous au club ?  

G : J’ai rejoint le club à l’âge de 15 ans en tant que joueur, j’ai joué du coup un peu plus d’une vingtaine d’année et aussi un peu coaché et entrainé les séniors filles de l’époque (comme Kiki que je coache encore). J’ai fait une pause au club pendant 5 ou 6 ans après la naissance de mes filles. Puis je suis revenu en tant que coach il y a maintenant une bonne 15aine d’années.

S : Alors moi j’ai commencé le hand à l’âge de 7 ou 8 ans, j’étais en moins de 9 à l’époque ! ^^ Ca fait donc maintenant plus de 10 ans que je suis au club. 

  • A quel poste joues-tu Savannah ?  Et qu’est-ce qui vous a donné envie de vous investir tous les deux ?

G : J’ai toujours aimé le fait de transmettre cette passion, de donner des conseils et techniques que moi-même je n’ai jamais réussi à appliquer. J’ai aussi une certaine satisfaction de voir certaines personnes que j’ai coaché jouer maintenant à au niveau.

S : J’ai toujours joué à l’aile droite. J’avoue que j’ai du mal à m’approprier d’autres postes, au plus grand désarroi de mon équipe ! 😉 Il m’est arrivée de jouer demi-centre quand j’étais plus jeune pour dépanner. Et très occasionnellement d’arbitrer les jeunes. Le hand chez nous c’est un peu une histoire de famille, tout d’abord c’est une passion commune avec mon papa et ma mère a joué, ma sœur a joué, mes tantes ont joué donc c’était comme une évidence. Même si au départ ce sont mes parents qui m’ont inscrite.

S + G : Pour nous, le handball c’est un peu notre deuxième famille. On se retrouve tous les samedis, on joue/coache parfois pas sans difficultés, et puis après on partage un bon moment avec le reste de l’équipe.

  • Un rituel d’avant match ?

G : Je regarde toujours l’équipe adversaire au moment de l’échauffement pour pouvoir conseiller et mettre en garde les filles.

S + G : un petit point tous ensemble dans les vestiaires où on se motive, écoute le coach, parfois accompagné de la potion 100 % fruits de Kiki ou de sa menthe poivrée, puis un cri de guerre (jamais sans le coach) ! 

  • Un mot pour les licenciés ?

G : Passer de joueur à coach c’est une expérience à tenter ! On prend autant de plaisir à jouer qu’à coacher. N’ayez pas peur de tenter l’expérience ! 😉

S : Continuez de prendre du plaisir à jouer et de partager des moments uniques sur le terrain. C’est bon pour le moral ! 

  • Bière ou Pastis ? 😉

G : Euh Whisky sans hésiter ! À la limite un Pontarlier …

S : Aller, on va dire bière avec du sirop ou Despé

HAND’TERVIEW #15 : Laura BARRAUX

  • Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Laura Barraux et j’ai 24 ans.

  • Quelle est ta fonction au club ?

Je suis joueuse en seniors féminines A et cette année je serais arbitre également.

  • Depuis combien d’années joues-tu et t’investis-tu au club ?

Je joue depuis 2005 donc ça va faire ma 15ème année de hand. J’ai commencé l’arbitrage il y a 6 ans et j’ai coaché ma première équipe il y a 5 ans. 

  • A quel poste joues-tu ? Et qu’est ce qui t’a donné envie de t’investir et de coacher des équipes ?

Je suis demi-centre et arrière de temps en temps. Ce que j’aime dans le coaching, c’est de donner des objectifs et d’essayer de les atteindre.

  • Un rituel d’avant match ?

Je n’ai pas de rituel particulier avant de jouer un match. Un rituel avant de coacher, je dirais parler à mon équipe, les motiver et faire le cri de guerre.

  • Un mot pour les licenciés ?

Prenez du plaisir sur le terrain !

  • Bière ou Pastis ? 😉

Je ne bois pas trop mais c’est vrai qu’une bière après le match fait du bien !

HAND’TERVIEW #14 : Antoine CUENOT

  • Peux-tu te présenter ?

Antoine CUENOT de Grosbois, j’ai 24 ans et je suis au club depuis l’âge de 9 ans.

  • Quelle est ta fonction au club ?

Je suis coach des U18 filles en doublon avec Robin Myotte et joueur de l’équipe masculine séniors

  • Depuis combien d’années joues-tu et t’investis-tu au club ?

J’ai commencé le hand à 9 ans en 2005 avec les U11 que coachait Pascal Lengrand. J’ai effectué mes différentes saisons au club de Baume les Dames, puis au DCHB après la fusion des différents clubs.

En 2014 j’ai intégré l’équipe C des séniors masculins (oui à ce moment-là on avait un effectif qui nous permettait de faire 3 équipes), une très bonne année où on a bien rigolé avec les plus anciens (Yaourt, Olivier Glaise, Romu, Sylvain, Stéphane et j’en oublie…) avec l’apprentissage des contacts violents, des joueurs en retard qui vous découpent, mais aussi des troisièmes mi-temps exceptionnelles que l’on passait ensemble.

En 2016 lors d’un match amical entre l’équipe A et l’équipe B, je me suis fait une rupture du ligament croisé du genou droit et comme je ne pouvais plus jouer, j’ai proposé mon aide à Manu Colez qui coachait l’équipe des U18F, et donc ça fait maintenant 4 ans que je coache cette équipe du DCHB.

Cette année je suis en doublon avec Robin Myotte et j’ai repris aussi le jeu avec l’équipe masculine dans l’une des deux équipes suivant les décisions de notre coach Aurore Vuillaume.

  • Et qu’est ce qui t’a donné envie de t’investir ?

D’un point de vue coaching, j’aime transmettre ce que j’ai appris durant ma période de joueur. J’aime le rapport coach/joueur ou joueuse avec des hauts et des bas. J’aime aussi la pression ressentie lors d’un match tendu et le fait d’essayer de trouver des solutions pour améliorer notre qualité de jeu face à l’adversaire. J’aime quand il y a de la tension, ces petits moments intenses où il reste que quelques secondes de jeu et que le match se joue sur une ou deux actions.

J’aime aussi faire progresser et se dépasser nos équipes, j’apprécie vraiment une séance où je sens que les joueurs ou joueuses ont donné leur maximum.

  • Un rituel d’avant match ?

De la bonne musique électronique avant un match et c’est parfait. (Je n’en peux plus de la playlist des U18).

Et des Pom’Potes à la mi-temps.

  • Un mot pour les licenciés ?

Que du bonheur pour cette année 2020/2021, en espérant qu’elle se poursuive jusqu’au bout.

  • Bière ou Pastis ? 😉

Je ne bois que de l’eau. 😉

Opération jambons de Noël

Comme chaque année, le club lance son opération Jambons de Noël.
Vous pouvez également commander des kits de survie francomtois, ils avaient fait fureur l’année dernière!
Plus que jamais le club a besoin de la participation de tous pour faire face à la situation critique et repartir enfin du bon pied en début d’année.
N’hésitez pas à en proposer autour de vous, connaissances, lieu de travail, ça passe très bien!

Vous pouvez enregistrer vos commandes directement à l’adresse suivante :

Tableau_des _commandes_de_jambon_DCHB

Bonnes fêtes de fin d’année à tous, et à bientôt sur les terrains !

HAND’TERVIEW #13 : Robin MYOTTE

  • Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Robin Myotte j’ai 26 ans, je travaille dans le Haut Doubs comme programmeur.

  • Quelle est ta fonction au club ?

Je m’occupe de l’entraînement et du coaching des U18F et je suis responsable de l’organisation des rencontres pour l’ensemble du club.

  • Depuis combien de temps joues-tu et t’investis-tu au club ?

J’ai commencé le hand à 7 ans, à l’époque nous jouions encore sous les couleurs de Baume les Dames.

Il y a 4 ans j’ai commencé le coaching avec les U15M, j’ai passé 2 superbes années avec eux puis je me suis orienté vers les U18F avec Antoine Cuenot comme binôme.

C’est environ à la même période que je suis rentré au sein du CA du DCHB afin de m’investir un peu plus dans l’association.

  • A quel poste joues-tu ?  Et qu’est ce qui t’a donné envie de t’investir ?

J’ai joué une dizaine d’années arrière droit puis d’une manière plus polyvalente ces dernières années.

J’ai toujours eu l’esprit de compétition et grâce au coaching je retrouve un peu les sensations que j’éprouvais comme joueur au travers des jeunes que je coache. J’ai eu envie de m’investir d’abord par gratitude vis à vis des bénévoles qui ont donné de leur temps et de leur énergie pour que je puisse pratiquer le handball dans les meilleures conditions. Mais surtout parce que j’aime les rapports humains que cela implique.

  • Un rituel d’avant match ?

Un bon vieux « clap » à mes joueuses et une petite boutade histoire de détendre l’atmosphère 😜 Sans oublier de saluer les adversaires (évidemment).

  • Un mot pour les licenciés ?

AMUSEZ-VOUS avant tout ! Il n’y a pas de meilleure récompense pour un coach que de voir son équipe soudée et heureuse de jouer ensemble.

  • Bière ou Pastis ? 😉

Tant qu’il y’a quelqu’un pour boire un verre avec moi, tout me va ! 😁

HAND’TERVIEW #12 : Christine QUETIN

  • Peux-tu te présenter ?

Bonjour, je suis Christine Quetin, dit Kiki, je suis née le 03/09/1965.

  • Quelle est ta fonction au club ?

Joueuse et bénévole

  • Depuis combien d’années joues-tu et t’investis-tu au club ?

Je joue au handball, depuis l’âge de 12ans, J’ai arrêté quelques années quand j’ai eu mes enfants.

  • A quel poste joues-tu ? Qu’est ce qui t’a donné envie de t’investir et qu’est-ce qui te plaît là-dedans ?

Je joue dans les buts, depuis quelques années maintenant. Plus jeune, je n’ai jamais osé coacher une équipe, je ne me sentais pas à la hauteur. Ma profession ne me permettait pas non plus de prendre ces responsabilités.

Si je joue encore à 55 ans, c’est surtout parce que le hand est ma grande passion, qui vibre en moi. J’ai beaucoup de difficultés pour stopper ma `carrière’.

  • Un rituel d’avant match ?

Toujours un petit regard vers le ciel (pour mon fils). J’ai ses petites baskets Nike air Jordan, dans mon sac de sport.

  • Un mot pour les licenciés ?

Si le hand vous passionne, aucune excuse n’est valable pour arrêter, tant que vous pouvez, tant que ce n’est pas une corvée, jouez !

  • Bière ou Pastis ? 😉

Bière !

HAND’TERVIEW #11 : Laurent PERNOT

  • Peux-tu te présenter ?

Je suis Laurent PERNOT, j’ai 40 ans.

  • Quelle est ta fonction au club ?

Je suis coach adjoint/accompagnateur des -15G et joueur en corpo.

  • Depuis combien d’années joues-tu et t’investis-tu au club ?

Je suis présent au club depuis 6 ans maintenant. Tout d’abord avec le hand loisir, à la suite de la découverte du handball grâce à mon fils Sulivan qui arrive alors à Clerval en moins de 7 ans… Ensuite, je suis passé accompagnateur puis coach en binôme pour les années suivantes, jusqu’à cette année en équipe -15 ans garçons. En parallèle je deviens joueur à mon tour en équipe corpo …

  • A quel poste joues-tu actuellement ?  Et qu’est ce qui t’a donné envie de t’investir ?

J’occupe les postes de pivot ou ailier.

Ce que j’aime dans le coaching c’est comme dans la vie professionnelle, c’est transmettre mon savoir, mes expériences !!! J’ai déjà coaché et encadré à l’âge de 21 ans, mais c’était au foot où j’ai encadré des équipes U9 et U11 à Grandvillars… Je participais également à l’école de foot du mercredi avec les plus petits…

  • Un rituel d’avant match ?

Ce que j’aime particulièrement … ? Ce moment après l’échauffement où l’on retourne dans le vestiaire et on essaye de trouver les mots justes pour motiver ou encore enlever cette peur d’avant match …

  • Un mot pour les licenciés ?

J’espère que malgré ce qui arrive avec ce virus, on pourra retrouver nos matchs et nos gymnases afin de pratiquer notre sport, et pour cela je souhaite une belle saison à tous nos licenciés.

  • Bière ou Pastis ? 😉

Ben franchement compliqué comme question… Je dirais la bière pour le sport et les après matchs et le pastis pour les apéros entre amis et comme je fais encore un peu de sport alors je dirais plutôt PASTIS.